Genre :

Romance

Editeur :

Hugo Roman 

Prix :

4,99 euros (format numérique)

Pages  :

436

 

Résumé : 

Que cela soit au travail ou dans sa vie personnelle, Laure est une gentille fille : dévouée, attentionnée, presque bonne poire. Elle est prête à tout pour faire plaisir aux autres, y compris à s’oublier. Cependant, lorsqu’elle découvre qu’elle est victime de la pire trahison possible de la part de ceux qu’elle aime le plus, deux choix s’offrent à elle : pleurer sur son sort ou laisser exprimer sa colère. Les gentilles jeunes filles ne choisissent pas la seconde option, elles ne décident pas de se venger et elles ne demandent pas à un très mauvais garçon de les aider. Mais si elles le faisaient, jusqu’où seraient-elles prêtes à aller ?

 

Extrait : 

« Bien sûr que c’est une mauvaise idée. Très mauvaise. Et les gentilles filles ne font jamais rien de mauvais. Pas vrai ? »

 

Mon avis : 

J’ai dévoré les pages pour voir le personnage de Laure évoluer. On débute l’histoire avec cette fille gentille voire trop gentille avec les personnes qui l’entourent. Puis, elle va nous montrer de quoi elle est réellement capable lorsque l’on se joue d’elle. 

 

On s’identifie au personnage, mais pourquoi ? Qui ne fulminerait pas de se faire trahir… Qui ne souhaite pas de venger d’une trahison ultime ?


 Elle va monter un plan machiavélique et le pire, c’est qu’au fil de la lecture, on attend sa vengeance. On l’encourage dans un sens. D’ailleurs, je ne souhaite pas atterrir à la place  de Léa ni de Matt. Laure va tout simplement basculer du côté obscur. 

On est tous dans ce genre-là… Avec ce côté ange & démon. Il suffit d’un infime détail qui bouscule notre vie et en lisant ce livre, je suppose que c’est le message que l’auteure souhaite faire passer. Une vengeance comme on en lit peu, Laure passe un pacte avec le diable. Ce diable a un nom, Alexandre. Il est dangereux, sexy, impétueux, rien ne lui résiste alors oui il se révèle être la meilleure chose pour que Laure passe à l’acte. 

Pour finir cette chronique, je dirais que la plume de l’auteure est incroyable. Elle arrive si bien à décrire les sentiments, les sentiments de ses personnages. Un vrai talent comme on en croise rarement. Personnellement, j’ai pris part à cette histoire et mon dieu cette fin de premier tome nous donne envie de foncer sur le second tome. (c’est évidemment ce que j’ai fais pour avouer mon pêché.)


Je reviendrais très prochainement sur la lecture du tome 2, en attendant, je n’ai qu’une chose à dire, bonne lecture !

 
 

Laisser un commentaire